L'adoption du lapin

L'adoption du lapin

                    Avoir un lapin dans son foyer est une très belle expérience. Hormis les roulades et autres mimiques, un lapin peut apporter beaucoup  d’affection et même d’humour! Mais ce n’est pas une décision à prendre à la légère. Bien que petits et inoffensifs, ces animaux ont besoin d’énormément d’attention au quotidien. Que ce soit pour des questions d’hygiène ou simplement de bons développements psychologiques.
Avant de sauter le pas de l’adoption, il faut se poser les bonnes questions.

Suis-je vraiment prêt à accueillir un lapin chez moi ?


Un lapin nécessite de la place pour installer sa cage dans un endroit calme, sans courant d’air et n’étant pas exposé continuellement au soleil. Le mieux si vous ne pouvez pas le faire vivre en liberté totale, est de lui proposer, depuis sa cage, une ouverture sur un parc où il pourra se dégourdir en toute sécurité. Il faudra tout de même que le petiot voit passer du monde lorsque vous êtes là, pour qu’il ne s’ennuie pas. Contrairement aux idées reçues, un lapin ne sent pas mauvais. Si votre pièce principale est calme, il pourra très bien y trouver sa place. Ces préjugés viennent du fait que l’urine de lapin contient un fort taux d’ammoniac, ce qui lui donne avec le temps une odeur âcre et prenante. Mais une bonne litière combinée à une bonne hygiène seront très efficaces.

Le matériel nécessaire est assez coûteux et le budget total pour un bon équipement peut atteindre les 100€ (en comptant 50€ de cage, 30€ de parc et 20€ d’achats de première nécessité).

Il faut également tenir compte des animaux qui pourraient déjà être chez vous. Un vieux chat verra d’un mauvais œil cette petite boule de poils que tout le monde cajole et qu’il serait si tentant de croquer ou de griffer à travers les barreaux de sa cage. Un chien, quant à lui, aura beaucoup de mal à passer outre son instinct de chasse et un accident peut vite arriver. Sachez sécuriser les alentours de la cage du nouveau venu ainsi que le dessus de son parc, où il sera très facile de sauter pour un animal mal intentionné.
Au-delà de tout, prenez en compte que votre désir d’avoir un lapin nain ne doit jamais empiéter sur le confort et l’amour que vous offrez à un animal déjà présent. Il serait malhonnête de votre part que votre premier compagnon doive pâtir de l’arrivée d’un petit nouveau. En plus d’être injuste, cela pourrait créer de la jalousie et engendrer des bagarres.

Deux budgets sont à prendre en compte. Le budget argent, et le budget temps. Deux rendez-vous par an chez le vétérinaire pour les rappels de vaccins sont le strict minimum. Vous devrez prendre en compte les maladies éventuelles ou les opérations telles que la castration ou la stérilisation. Si vous adoptez un petit bout malchanceux, il se peut que celui-ci ait une malocclusion (déformation de la dentition) et nécessite des visites très régulières chez le vétérinaire.
Vous avez sûrement un travail très prenant, peut-être des enfants ou d’autres animaux déjà à charge. Il faudra prendre le temps d’offrir quotidiennement de la nourriture, de l’eau fraîche et une cage propre en plus de toutes les attentions à votre nouvel ami. De plus, s’il n’a pas de parc, un strict minimum d’une heure de sortie et de jeu est absolument nécessaire. Vous ne pourrez pas passer à côté de cette obligation sans voir votre lapin devenir agressif, ronger violemment ses barreaux ou pire, déprimer. Comptez également quelques minutes par jour pour nettoyer le foin ou les poils qui auraient pu s’envoler en dehors du parc.

Si ce petit lapin est une réponse aux espoirs de votre enfant, sachez que lui offrir en cédant à ses caprices est la pire des erreurs. Si l’enfant a déjà prouvé qu’il savait être responsable d’un être plus fragile que lui, qui a besoin de période de repos qui ne devront pas être perturbées, de soins quotidiens et de beaucoup d’affection, alors vous pourrez discuter ensemble des responsabilités de chacun. Il ne faut pas vous donner l’illusion qu’un jeune enfant saura s’occuper toujours aussi bien de son compagnon malgré le temps qui passe. Vous devrez décider ensemble jusqu’où iront les responsabilités de l’enfant (menus soins, repas et litière, jeu) et jusqu’où iront les vôtres (accepter de changer la litière si votre enfant est fatigué, prendre en charge un mauvais état de santé, payer les honoraires du vétérinaire et en consulter un en cas d’urgence, même un de garde).
 
           

                                                                            Quel lapin choisir ?

Si vous avez l’envie et les moyens de vous offrir un lapin pure race, le mieux sera de vous renseigner auprès des éleveurs pour les différents caractères et fourrures. Peut-être préférez-vous un tête de lion, ou un bélier à un lapin oreille droite ? Sachez que toutefois, aucun critère physique ne vous garantira un trait particulier de caractère.

Entre mâle et femelle, même si l’on s’accorde à penser les femelles plus câlines, les différences sont moindres et il vaut mieux se fier au coup de cœur si vous n’avez pas déjà un lapin à la maison.
Bien que certains lapins passent leur vie paisiblement sans déclencher leur fureur sexuelle, il faut savoir toutefois qu’une castration est moins risquée et moins coûteuse qu’une stérilisation.

S’il y a déjà un poilu dans votre vie, les mâles castrés et les couples (stériles) mâle/femelle sont les meilleures combinaisons. Deux mâles entiers seraient capables de se battre à mort pour déterminer une hiérarchie. Des femelles entières ont des difficultés à se supporter lorsqu’il n’y a pas de mâle pour mener la troupe. Ensuite, une lapine entière pourrait violenter le mâle castré (ou une autre femelle) ne comprenant pas pourquoi celui-ci ne la satisfait pas… 
             

                                                              
Le jour de l’adoption.

La cage, le parc, le foin et la litière (n'achetez pas les granulés tout de suite!)sont achetés et préparés. La cage a trouvé sa place dans un endroit convenable il ne manque plus que le lapin !

Le grand jour est arrivé, vous avez choisi où et comment vous alliez adopter votre lapin et il arrivera chez vous dans quelques heures. Evidemment, vous êtes très impatient.
Si vous allez chercher votre lapin en animalerie, il vous sera vendu dans une petite boîte en carton, où il ne devra pas séjourner plus d’une heure. Vous prendrez soin de demander au vendeur avec quelle marque de granulés le lapereau a été nourri jusque là et en achèterez sur place. Vous pourrez par la suite changer de marque en mélangeant progressivement les deux puis en éliminant définitivement la première. Il vous sera peut-être remis, selon le degré de sérieux de l’animalerie, un contrat de vente et un carnet de santé où seront inscrites la provenance et la primovaccination du lapin.

Si vous allez le chercher chez quelqu’un, vous avez du acheter une boîte de transport de taille adaptée. Installez des linges et un peu de foin dans celle-ci pour que le lapin puisse se caler, se cacher peut-être et grignoter quelques brins. Cette dernière occupation sera plus pour se rassurer et s’occuper que pour se nourrir. Chez un professionnel, un carnet de santé et un contrat de vente doivent vous être remis.
Chez un particulier, s’il s’agit d’un don, la loi voudrait qu’un contrat d’adoption soit établi, mais ce n’est que très rare.
Une fois arrivé chez vous, déposez le lapin (ou le carton de l’animalerie ouvert) dans sa nouvelle cage et laissez-le tranquille. Il faut qu’il prenne possession des lieux sereinement, sans être dérangé par les autres animaux de la famille, ni vous, ni vos enfants. Il est conseillé de le laisser ainsi les deux premiers jours. Vous pourrez, par la suite, délicatement lui tendre votre main à l’ouverture de sa cage et le laisser venir à vous. Ses premières sorties se feront uniquement sous votre haute surveillance, dans un endroit sécurisé et privé de tout autre animal.

Pour l’instant il vous semblera timide et déjà amical. Vous apprendrez vite à vous connaître en respectant ses langages corporels, son intégrité et sa tranquillité. Bientôt suivront les parties de bonds en l’air et les longs câlins devant le film du soir !

Commentaires (1)

1. alice 04/09/2009

coucounounou !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×